top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurJohana Bertet

L'arrivée d'un enfant bouleverse le couple.

Dernière mise à jour : 16 mars 2021

Avant l’arrivée d’un enfant, le couple est centré sur un fonctionnement à deux. Mais lorsque l’enfant paraît, le couple soudain se dédouble. L’autre n’est plus seulement un partenaire affectif, sexuel, intellectuel, mais il est aussi un parent. Il s’agit d’un changement magistral, tant sur le plan symbolique que pratique.

D’abord, le couple a soudain beaucoup moins de temps pour les activités communes. Aussi, la difficulté d’être parent et l’attachement qu’on porte à son enfant génèrent de nouvelles attentes vis-à-vis de celui qu’on aime. On devient particulièrement sensible à la manière que l’autre a d’exercer son nouveau rôle de parent. Le besoin d’être soutenu par son partenaire, aussi bien affectivement que dans la vie de tous les jours, s’intensifie.


En marge de cela, en devenant père ou mère, on revisite sa position en tant qu’enfant et ses relations avec nos parents. Cela peut réactiver des conflits ou resserrer les liens avec sa famille d’origine.

La réorganisation que cela suppose au quotidien génère des tensions, des conflits et des remises en question qui sont en réalité tout à fait normales. Il est bon de le rappeler : être tout le temps heureux dans le couple, ou même dans la relation avec ses enfants, n’existe pas.

L’ambivalence des sentiments dans la vie est naturelle.


Avec le temps, la fatigue des parents (en particulier celle de la mère) s’atténue pour le bien de tous. Aussi, l’enfant devient de plus en plus autonome et les parents osent davantage le confier et recommencent alors à faire des activités à deux.

Pour être satisfait dans cette nouvelle vie, les couples ne devraient pas oublier de prendre du temps pour eux. Ce n’est pas la quantité des instants partagés qui compte, mais la qualité. De plus, il ne sert à rien de se sentir coupable d’avoir envie de partager des choses à deux. Il est bon de se soutenir et de se légitimer l’un l’autre dans les rôles de père et mère et de conjoint.


Aucune étude ne dit quelle stratégie est la meilleure. C’est à chacun de se déterminer. Le plus important est que ce projet soit commun aux deux partenaires, qu’il ait été réfléchi et négocié ensemble.




33 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page